BISCUITS RÉFRIGÉRÉS DE NOËL

biscuits-sucre-noel410

Cette recette provient de la pâtissière Annie Leblanc

Ils sont bons à longueur d’année et complètent joliment un assortiment.

PRÉPARATION    : 20 MIN

Attente              : 1 journée

Cuisson              : 5-6min

 

INGRÉDIENTS

Haut du formulaire

  • 1 ½ tasse (375ml) de cassonade tassée
  • 1 tasse (250ml) de beurre ou margarine ramollis
  • 1 c. à thé de vanille
  • 1 ml (¼ c. à thé) de sel
  • 3 ½ tasse (875ml) de farine tout usage
  • 2 œufs
  • 3/4 de tasse (175ml) cerises confites, coupées en quatre
  • 1/2 tasse (125ml) de noix, hachées fin
  • 1/2 tasse (125ml) raisins de Corinthe (facultatif)
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude

PRÉPARATION

 

1.Battre en crème le beurre et la cassonade dans un bol. Incorporer les œufs l’un après l’autre, en battant. Ajouter la vanille.

2.Combiner la farine, le bicarbonate de soude et le sel puis ajouter le tout au premier mélange.

  1. Ajouter ensuite les cerises, les noix et les raisins de Corinthe.

4.Façonner la pâte en cordons ou en blocs d’environ 5 cm (2 po) de diamètre.

  1. Envelopper la pâte et la réfrigérer jusqu’au lendemain ou plus longtemps. On peut aussi congeler la pâte.
  2. Au moment de cuire les biscuits, couper la pâte en tranches fines et les poser sur une plaque à pâtisserie non graissée.
  3. Cuire au four à 375 F (190 C) pendant 6 à 7 minutes, jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement foncés. Bas du formulaire
Publicités

Petite histoire des pâtisseries

Les pâtisseries existent depuis très longtemps, qu’elles soient sous forme de gâteaux, de bouchées, de biscuits, ces délicieuses préparations culinaires sucrées ont su charmer des générations d’amateurs. Les premières traces remontent à l’Antiquité où les fermiers mélangeaient de la farine, de l’huile et du miel. Ils modelaient ensuite la pâte dans diverses forment d’animaux afin de les offrir à diverses divinités. Ces techniques très simples ont subsisté pendant de nombreux siècles. Il fallut attendre l’époque de la Renaissance avant que les techniques de pâtisserie se développent grandement. Cette époque est reconnue pour la redécouverte de nombreuses traditions et formes d’art autrefois perdues. Les nobles et les bourgeois prirent goût aux pâtes sucrées, ce qui poussa certains spécialistes culinaires à se spécialiser dans ce nouvel artisanat. Une bataille de créativité afin d’impressionner les riches poussa la pâtisserie à un second niveau. Cet art était alors considéré comme un produit de luxe dû au fort prix de ses ingrédients. Le 19e siècle est marqué par la baisse du prix du sucre et de la farine. Ceci rendit les pâtisseries plus accessibles au grand public. Divers commerces offrent désormais des biscuits et gâteaux frais du jour. De nos jours, les gens recherchent des produits ayant le moins de calories possible, ceci a permis à de nouvelles branches de la pâtisserie de se développer au profit d’autres, désormais moins appréciées. Par contre, l’engouement pour les produits sucrés restera toujours très grand pour les amateurs à la dent sucrée.

Lille_Meert2 patisseries-lt

Pour en savoir plus :

http://www.cannelle.com/CULTURE/histoirepat/histoirepat7.shtml

http://www.boulangerie.net/histoire-legende-des-origines-des-patisseries-t47393.html

Les émissions de cuisine et de pâtisseries

Il existe aujourd’hui tellement d’émissions de cuisine et de pâtisseries qu’il est très difficile de s’y retrouver. Elles paraissent toutes pareilles, mais certaines se distinguent des autres par leurs trucs pratiques ou leurs recettes innovantes. Chacune d’elles a des particularités et des spécialités, voici donc une liste des principales émissions pour mieux vous y retrouver.

Pour de savoureux délices : Les desserts de Patrice

Cette émission est présentée au Canal Vie le samedi et le dimanche à 12h30. Le chef pâtissier Patrice Demers vous fera découvrir chaque semaine de délicieux desserts portant sur un thème différent à chaque émission.

Pour vous distraire : Le meilleur pâtissier

Cette émission française est très populaire en France. De nombreux pâtissiers amateurs sont réunis dans une compétition afin de déterminer le meilleur d’entre tous. Ceux-ci doivent accomplir 4 épreuves. La première, l’épreuve signature, consiste à réaliser une recette personnelle sur un thème donné. L’épreuve technique mise plus sur le savoir-faire des participants, ceux-ci doivent concocter un grand classique de la pâtisserie française. L’épreuve créative fera appel à la créativité des pâtissiers afin de créer de toute pièce un dessert jamais vu. La dernière épreuve nommée la carte blanche est un mélange des précédentes. Les amateurs essaient de  recréer un grand classique français en y laissant leur petite touche personnelle, et ce avec seulement quelques ingrédients.

Pour des repas rapides : Cuisine futée

Gens pressés, cette émission est pour vous! Chaque semaine, Geneviève et Alexandra vous proposent des recettes simples et rapides afin d’avoir le temps de vaquer à vos occupations. Que ce soit pour le déjeuner, le souper ou simplement une bouchée en après-midi, vous saurez trouver une recette à votre goût que vous pourrez savourer en quelques instants. L’émission est présentée le mercredi à 19h à Télé-Québec et est rediffusée à quelques reprises.

Pour les passionnés de la cuisine : Gordon Ramsay : les recettes du chef 3 étoiles

Ce grand chef reconnu a su acquérir au fil des années des connaissances culinaires hors du commun et de l’expérience avec les chefs les plus réputés du monde. Il vous partagera ses recettes originales afin de vous inspirer et de vous donner confiance pour développer vos talents culinaires. Ses plats de haute gastronomie vous feront saliver.

90985136_o article-1124964-031fe04d000005dc-231_468x490 l-emission-americaine-tout-en-sobriete

Pour en savoir plus:

http://www.m6.fr/emission-le_meilleur_patissier/

http://www.canalvie.com/emissions/les-desserts-de-patrice-1.1092277

http://cuisinefuteeparentspresses.telequebec.tv/emissions

http://www.zeste.tv/emissions/emissions-de-cuisine/176-gordon-ramsay-les-recettes-du-chef-3-etoiles

Les diverses douilles en pâtisserie

Mise en garde

Lorsque j’utilise le mot douille, je ne fais pas référence aux douilles qu’on utilise avec une clé à cliquet (aussi appelé un « Ratchet »). On est sur un blogue de pâtisserie tout de même!

Qu’est-ce que c’est?

Une douille, en pâtisserie, est un embout qu’on installera au bout de la poche à douille (assurément!). Son utilité est de donner différentes formes, à votre garniture (crémage, crème chantilly, etc.) sur vôtre gâteau.

Les différentes sortes de douilles

Commençons maintenant à voir les principales douilles qu’on utilise en pâtisserie. J’en aborderai quelques-unes.

4659497_s

Les douilles unies ou rondes

Ce sont les plus standards. Elles sont souvent utilisées pour faire des points, des lignes, des bordures, de la dentelle et écrire.

round-cake-tip-2 round-cake-tip_pattern

Les douilles étoiles

Il en existe deux sortes : les ouvertes et les fermées. Ces douilles sont principalement utilisées pour des étoiles, des zigzags ou des rosettes.

closed-star-tip closed-star-tip-2

Douilles fermées

open-star-cake-tip open-star-cake-tip-2

Douilles ouvertes

Les douilles paniers

Ces douilles sont principalement utilisées pour faire différents motifs tressés. Aussi, elles sont aussi utilisées pour le glaçage en surface lors de la préparation d’un gâteau.

basketweave-tip basketweave-tip-2

Ces exemples sont quelques-unes des principales douilles utilisées en pâtisserie. Il en existe tout plein d’autres et faire le tour de toutes les douilles prendrait une éternité! Souvent, les gens vont se limiter à ces motifs, mais pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus, il y aura un lien à la fin de l’article où il sera présenté une majorité des douilles existantes. L’utilisation de ces douilles est relativement facile. Une fois que vous avez compris le principe d’une poche à douille, le reste suit. Voici une vidéo qui se retrouve également sur notre chaîne You tube qui montre comment utiliser une poche à douille.

Voici donc le lien si vous voulez en savoir plus : http://blog.cerfdellier.com/les-douilles-a-decor-et-leurs-utilisations/

Le chocolat : Bon pour la santé?

Ne mange pas de chocolat! Ça te fait grossir. Nous avons déjà tous entendu cette phrase. Qu’est-ce que vous diriez si je vous disais que cette phrase n’est pas totalement vraie? En effet, le chocolat noir aurait des effets bénéfiques sur notre santé.

Il  réduit votre niveau de stress

Le chocolat a des effets antistress. Puisqu’il est composé de magnésium (112mg pour 100g) et que diverses études ont démontré qu’il est un élément important de la prévention des conséquences négatives du stress, le chocolat peut réduire votre anxiété et votre stress.

Il constitue un bon antioxydant

Le chocolat est un aliment riche en flavonoïdes. Ce sont des antioxydants et ils jouent un important rôle dans la prévention de quelques maladies tel que le cancer. Ils aident à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules. Les flavonoïdes aident également à limiter le mauvais cholestérol  et favorisent la production du bon cholestérol.

Il comporte des bienfaits pour le système cardiovasculaire et sanguin.

Le chocolat noir aide au fonctionnement des artères et au niveau de la circulation du sang. En plus d’aider sur le mauvais cholestérol, il dilate les vaisseaux sanguins et favorise la coagulation.

Il pourrait vous donner une plus belle peau

En effet, ça semble fou, mais des chercheurs de l’université Heinric Heine, en Allemagne, ont exposé des consommateurs réguliers de chocolat aux rayonnements ultraviolets. Ils ont constaté (après six semaines) que la peau des consommateurs de chocolat était moins rouge (de 15%) que les autres.  Après 12 semaines de recherches, la peau des amateurs de chocolat était moins dense et moins pelée que celle des autres personnes. Il existe aussi un mythe qui dit que le chocolat donnerait l’acné. Des chercheurs de l’université de Newcastle, en Australie, se sont penchés sur le cas et n’ont rien trouvé.

À consommer avec modération

Même si le chocolat noir a des bienfaits sur notre corps, il ne faut tout de même pas exagérer! Il reste que le chocolat a un apport énergétique de 500kacl pour 100g.

imagetéléchargement

Pour en savoir davantage:

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=chocolat-tresor-de-bienfaits-pour-la-sante

http://www.plaisirssante.ca/mon-assiette/manger-sain/7-bonnes-raisons-de-consommer-du-chocolat?slide=6

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=chocolat-tresor-de-bienfaits-pour-la-sante-les-bienfaits-sur-le-systeme-cardiovasculaire-et-sanguin

L’histoire de ces merveilleux cupcakes

C’est quoi?

Pour ceux qui ignorent ce qu’est un cupcake (ou fairy cake) est un petit gâteau du style muffin servit en part individuelle. Ils sont cuits dans un petit moule en papier. Ils sont généralement vendus par plusieurs et ils sont décorés avec diverses décorations alimentaires telles que du glaçage ou bien des vermicelles.

 

L’histoire

Les cupcakes sont principalement originaires d’Amérique et de Grande-Bretagne. Le terme cupcake vient du fait que ce petit gâteau était mesuré en  tasse et que les ingrédients n’étaient pas pesés comme autrefois. Une autre raison de l’origine du nom est qu’autrefois les femmes utilisaient des petits pots de terre en forme de tasse pour la cuisson. Alors, on commença donc à faire des petits gâteaux  avec 1 tasse de beurre, 2 tasses de sucre, 3 tasses de farine et 4 œufs. Rapidement, on les appelait les « number cakes » dû au fait que la recette suivait l’ordre numéral : 1, 2, 3 ,4.  L’arrivée des moules en acier (ancêtre du moule à muffins) facilitait la confection de ses petits gâteaux. Les vieux fours prenaient beaucoup plus de temps à cuire que nos fours modernes d’aujourd’hui. Alors, faire cuire plein de petits gâteaux au lieu d’un gros était beaucoup plus rapide. C’est vers les années 1950 que les mères commencèrent à décorer les cupcakes au grand plaisir des petits enfants qui les mangeaient.  Ils étaient très populaires dans ce temps-là jusqu’à ce qu’ils tombent dans l’oubli. Les mères les cuisinaient pour toutes les occasions : Noël, Halloween, kermesse scolaire, l’Action de grâce, etc. Ce n’est que dans les années 2000 que la folie des cupcakes revient grâce à la série Sex and The City. Dans cette série, les 4 personnages principaux allaient manger leurs cupcakes dans la boutique Magniola Bakery.

 

Cupcake1cupcake2

Pour en savoir plus : http://blog.cerfdellier.com/lhistoire-des-cupcakes/